Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

internet

Claude Atcher accusé de harcèlement moral et détournement de fonds publics

Claude Atcher est au coeur de plusieurs enquêtes pour harcèlement moral, favoritisme et détournement de fonds publics.
Claude Atcher

Crédits photo : Shutterstock

Le monde de l’Ovalie n’en finit plus d’être bousculé !

Ces dernières semaines, c’est l’affaire Laporte qui a occupé la bande passante et aujourd’hui, une autre affaire (re)pointe déjà le bout de son nez.

C’est au tour de Claude Atcher, ancien directeur du Groupement d’intérêt public France 2023, d’être sous le feu des projecteurs.

Pour rappel, il a été destitué de son poste le 10 octobre dernier pour “pratiques managériales alarmantes” suite aux révélations du journal L’Equipe faites en juin 2022. 

Mais ça ne s’arrête pas là

… après le rapport de l’Inspection du travail et plusieurs enquêtes, notamment, par la Direction régionale et interdépartementale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités, le 29 novembre le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour harcèlement moral.

On peut lire, dans les colonnes du quotidien, plusieurs témoignages glaçants d’employés ayant subi les pratiques de M. Atcher.

Un livre à 12 000 euros ?

Pour couronner le tout, Claude Atcher est aussi dans le viseur du Parquet national financier pour “soupçons de favoritisme et de détournement de fonds publics” dans le cadre d’une enquête sur la gestion des finances du mondial 2023.

Pour continuer de vous dresser le tableau, voici quelques exemples des faits qui pourraient lui être reprochés : 

– lors du moment fatidique de l’attribution de la Coupe du monde, pour séduire le jury, l’ancien rugbyman avait avancé un argument financier de taille : 200 millions de bénéfices potentiels
… résultat 5 ans après : l’événement ne serait plus rentable que de 40 millions, selon L’Equipe qui a eu accès à des documents budgétaires protégés.

– “Un contrat d’édition de 12 000 euros entre une jeune écrivaine et le GIP”. Le sujet de cet ouvrage ? 80 pages autour de la vision de Claude Atcher sur l’organisation des grands événements sportifs… Un livre qui, finalement, n’a pas été publié après que l’affaire a été ébruitée. Curieux ?

Le Parisien a révélé le 6 janvier 2023, qu’un très bon ami de Claude Atcher, Henri Mioch, avait acheté 600 billets. Un autre grand nom du rugby français, Sébastien Chabal, également ambassadeur de l’événement, en aurait acquis une centaine.

La liste ne s’arrête pas là et les enquêtes se cumulent…

affaire à suivre

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x