Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

Chine : un tir de missile annulé par Biden ?

Après la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, Joe Biden a pris une décision face à un essai militaire qui aurait pu être catastrophique.

Crédits photo : Shutterstock

On a connu des ambiances plus détendues

Alors que la visite de Nancy Pelosi, cheffe des députés américains, à Taïwan a très clairement agacé la Chine qui n’a pas hésité à évoquer des représailles militaires…

… le Canard Enchaîné du 10 août 2022 nous révèle une curieuse décision de l’armée américaine !

Vous vous en rappelez, cette visite officielle, la semaine dernière, d’une dignitaire américaine (classée numéro 3 parmi les hauts responsables US) en territoire taïwanais avait beaucoup fait parler.

Une visite qui s’inscrit dans un contexte géopolitique déjà très tendu, de par le contexte entre la Russie et l’Ukraine, mais aussi à cause des nouveaux positionnements américains que nous évoquions sur Juste Milieu dans un récent article.

Mais vous allez rire…

ça aurait pu être encore pire !

Une catastrophe évitée par… Joe Biden !

Nombre de médias répètent que Joe Biden avait fait des pieds et des mains pour empêcher Nancy Pelosi de se rendre à Taïwan avec les risques que cette visite comportait.

En réalité, c’est Biden et tout l’état-major américain qui, aujourd’hui, se répandent dans les médias en assurant qu’ils se sont TOUS opposés au petit périple de Pelosi.

Malheureusement, Pelosi n’en aurait fait qu’à sa tête, prenant tout de même la décision de faire le voyage…

… tout de même discrètement accompagnée d’une « quarantaine d’avions de combat pour escorter le Boeing de Pelosi tout au long de son périple asiatique. Et quatre pour assurer la sécurité de son arrivée à Taïwan« .

Difficile de croire que Biden ait lâché le morceau de la sorte mais…

… qu’importe, l’essentiel est ailleurs !

En effet, comme nous l’apprend le Canard : dans le même temps que cette visite, l’armée américaine envisageait de réaliser un tir d’essai d’un missile intercontinal depuis la Californie en direction des îles Marshall, en pleine Océanie, c’est-à-dire non loin du territoire chinois.

Un geste qui aurait, à juste titre, été perçu comme une nouvelle provocation pour les autorités chinoises.

Joe Biden himself se serait opposé à ce tir d’essai, mettant sûrement fin à une escalade géopolitique de tous les dangers.

Est-ce à dire que Biden figure désormais parmi les membres les plus lucides du pouvoir américain ?

Décidément, nous vivons dans un drôle de monde…

… et c’est de pire en pire !

4.8 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
arnold
arnold
1 mois il y a

Biden ne reconnait pas sa main droite de la gauche, il n’arrive pas à aligner 5 mots d’affilée et on veut nous faire croire qu’il peut « annuler »un ordre de tir de missile ? Sait-il ce qu’est un missile ? La vioque Pelosi a fait ce que l’EP lui disait de faire (aller à Taiwan) et le débile de la maison blanche ne contrôle rien du tout.

Antoine
Antoine
1 mois il y a
Répondre à  arnold

Certes Biden est un peu « diminué »… Mais si n’est pas lui, qui a décidé d’annuler ce tir? Et qui gouverne l’Amérique?

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x