Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Centres commerciaux : le Medef rejette le pass sanitaire

Le Medef est monté au créneau pour critiquer le pass sanitaire et ses conséquences négatifs sur les résultats des centres commerciaux.

Crédits photo : DR

Le pass sanitaire n’a pas fini de défrayer la chronique

Alors que la mobilisation continue chaque samedi sur tout le territoire, d’autres acteurs inattendus sont montés au créneau.

C’est le cas du Medef, le “syndicat des patrons”, qui n’a pas hésité à tirer la sonnette d’alarme le 2 septembre dernier.

De toute évidence, le Medef justifie son opposition avec des arguments qui lui sont propres, c’est-à-dire les conséquences du pass sanitaire sur les résultats économiques des entreprises du pays.

Des arguments massus, incontournables (en plus de tous les autres) !

Entre autres médias, on a pu retrouver cette information dans Les Échos du 3 septembre.

Explications.

On a un énorme problème

C’est par la voix de son dirigeant, Geoffroy Roux de Bézieux, en direct sur RMC et BFM TV que le Medef a fait entendre ses critiques.

Que demande précisément le Medef ?

L’arrêt pur et simple du pass sanitaire pour les centres commerciaux de plus de 20 000 mètres carrés, en vigueur dans certains départements.

Les raisons ?

Non seulement ça fait – 30 %, – 40 % (de chiffre d’affaires) dans les centres commerciaux où il y a le pass sanitaire […]”

Pour l’ensemble des centres commerciaux du pays, la baisse est estimée à “– 15 %”.

Le constat est sans appel : ce pass sanitaire a (déjà) une incidence catastrophique sur les résultats des centres commerciaux, qui se relèvent à peine de plus d’un an de crise sanitaire, entre confinement et couvre-feu.

Et le patron du Medef s’en est aussi pris à cette limite des 20 000 mètres carrés et aux autorisations préfectorales.

Pour lui, “les Français n’ont rien compris assez logiquement”.

Conscience de l’urgence de sa demande, Geoffroy Roux de Bézieux a d’ores et déjà exprimé son souhait de monter au créneau.

Je vais demander au Premier ministre que le pass sanitaire sur les centres commerciaux soit arrêté”.

Mais pendant ce temps au ministère de l’Économie…

Pour Bruno Le Maire : tout va bien !

Dans un article du 25 août dernier, Libération nous faisait remonter la tendance qui règne du côté de Bruno Le Maire, notre ministère de l’Économie.

L’économie tourne à 99 % de ses capacités par rapport à 2019”, a-t-il déclaré dans un interview à Sud-Ouest il y a quelques jours.

Même son de cloche lors de son discours au moment de la Rencontre des Entreprises de France, qui s’est tenue du 25 au 26 août.

Nous avons protégé notre économie”.

Pendant que le ministre défend son bilan, le regard sur la situation n’est pas le même (euphémisme) pour les autres acteurs majeurs.

Qui dit vrai ?

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Olivier
Olivier
2 mois il y a

50éme étage. Tout va bien !
30éme étage. Tout va bien !
10éme étage. Tout va bien !
(Bon, je ne vais pas tous les faire)
Crach !

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram