Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

Après la 5G : la course à la 6G a commencé !

La 5G s’installe dans le monde, plus lentement en France, et la 6G pointe d’ores et déjà le bout de son nez ! Juste Milieu fait le point.

Crédits photo : Fabrice Coffrini / AFP

Oui, je sais !

On commence à peine à en parler en France, les installations se font petit à petit à travers le territoire, les contestations sont de plus en plus nombreuses mais…

on n’arrête pas le progrès !

Alors que le déploiement de la 5G se fait à travers le monde (certains pays ayant clairement un temps d’avance), on parle d’ores et déjà du futur déploiement de la 6G.

Imaginez bien : une nouvelle technologie télécoms voit le jour tous les 10 ans.

Alors sachant que la 5G pointe à peine le bout de son nez, la course à la prochaine génération est déjà lancée.

D’ailleurs, elle l’était dès 2018 : Pékin annonçait alors de premières applications de la 6G en 2025.

Sur le papier, c’est plutôt autour de 2030 que le lancement commercial de la 5G devrait être possible.

Le Figaro, dans un article du 24 août 2021, a fait le point sur la situation.

Le coréen LG a commencé les hostilités !

La toute première communication en 6G vient de voir le jour.

C’est le coréen LG qui en est à l’initiative : une transmission de données sur 100 mètres, en extérieur.

Au-delà de l’aspect anecdotique, c’est toute une stratégie géopolitique qui se met en œuvre.

La domination technologique se joue aujourd’hui et passe, de toute évidence, par la maîtrise des technologies télécoms !

Pour vous donner un ordre d’idées, l’utilisation de certains brevets est indispensable pour les fabricants de smartphones notamment.

Rien qu’autour de la technologie 5G, près de 19 000 brevets avaient été déposés par les grands acteurs du secteur.

Au printemps dernier, Huawei avait estimé qu’il devrait toucher environ 2,5 dollars par smartphone 5G vendu dans le monde (entre 1,2 et 1,3 milliard de dollars pour 2019-2021).

Vous comprenez mieux pourquoi on peut parler de nouvelle ruée vers l’or…

Et comment ça va marcher ?

Quelles différences va-t’il y avoir entre 5G et 6G ?

Là encore, l’article du Figaro nous apporte bon nombre d’éclairages : “L’utilisation des communications par satellites, en sus des réseaux terretres, devrait s’imposer.

Tout comme le développement de “réseaux virtuels”, très adaptables aux besoins en temps réel.

Et sur la question environnementale, l’un des principaux reproches faits à la 5G, on apprend que cette dimension sera également prise en compte.

“[…] il faudra encore diminuer la consommation énergétique par Gigabit transmis, avec toujours plus d’objets connectés et de données à échanger.

Un défi, entre autres, qui devrait être relevé par les acteurs déjà engagés dans cette course !

3.9 20 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
28 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Terry
Terry
1 année il y a

Suis-je le seul à être encore sous La 4G !?
Plus de Data… OK. Mais quelles Datas !?
Allez…… Bonne 6G les terriens.

Serge
Serge
1 année il y a
Répondre à  Terry

Salut Terry.
Franchement, est ce que le fait d’être encore en 4G t’empêche de vivre ?
Je crois qu’à un moment, il faut arrêter la course à l’armement et se contenter de peu pour être heureux. Le reste on s’en cogne.
Amicalement.

MortAuxCons
MortAuxCons
1 année il y a
Répondre à  Terry

moi jesuis enore en 3G et ca march’e

Lady Slyke
Lady Slyke
1 année il y a
Répondre à  MortAuxCons

Ben ouais mais cette saloperie de iPhone 4 à obsolescence programmée est tombé en rade après 8 petites années d’utilisation. J’ai pas eu le choix, sur le bon con il est plus cher que le reconditionné 4G. Pourtant, ça fonctionne bien la 3G pour téléphoner, SMSer, photographier, enregistrer des bootlegs de concerts et filmer des trucs pas porno. Comment j’suis pas trop vénère

Claude colin
Claude colin
1 année il y a
Répondre à  MortAuxCons

Orange a coupé la 3G et se retrouve en Edge ( 2G je crois ) d’où l’intérêt d’utiliser le WIFI

Griffon
Griffon
1 année il y a
Répondre à  Terry

Ben non salut à toi j ai toujours mon iPhone 4 et donc toujours pas la 4G

jacqueline
jacqueline
1 année il y a

Bonjour,
Merci pour cet article mais il est dommage qu’il n’y ait aucune mention sur les risques sur la santé humaine liés à l’utilisation de la 4, 5 ou 6G, les effets de ces émissions électromagnétiques n’étant pas neutres pour l’individu mais source de problèmes de santé graves, comme l’a démontré le biologiste espagnol Tomeu Payeras i Cifre dans son étude sur « La distribution asymétrique des cas de COVID-19 et sa relation avec les réseaux 5G ».
La traduction française de cette étude étant disponible, je peux vous l’envoyer si vous le désirez.

Lady Slyke
Lady Slyke
1 année il y a
Répondre à  jacqueline

Parce que la 1G, la 2G et la 3G (la fameuse UMTS) étaient safe ? Moi je crois que l’humanité veut crever, qu’elle est génétiquement programmée pour contrecarrer sa prolifération anarchique et qu’on ira 8G, 16G, 32G, 64G etc. etc. et qu’on disparaîtra d’un tel ensemble de comportements mortifères que le n° de la G sera anecdotique

Yaen
1 année il y a
Répondre à  Lady Slyke

Salut Lady Slyke,
C’est ce que je dis aux gens qui roulent en électrique et me critiquent (artisan avec une camionnette diesel), le Diesel tue l’humain plus que la nature et l’essence plus la nature que l’humain, qui est le pollueur ? Nature ou humain ? Donc avec mon diesel je suis écolo je contribue à l’extinction de l’humain et pas de la Nature.

Le Morvan
Le Morvan
1 année il y a

Avec la 5G, on sait vous localiser à la seconde près, avec la 6G, avant même de se déplacer, on connaîtra sa destination sans l’avoir choisi, la 6G s’occupe de tout… Plus blanc que blanc…

Lady Slyke
Lady Slyke
1 année il y a
Répondre à  Le Morvan

Comme dirait Greg (Tabibian), c’est pas un peu systémique comme commentaire ?

jaicruvoir
jaicruvoir
1 année il y a

La 6G sera par des constellations de satellites Starlink, Kuiper, OneWeb
Les opérateurs télécom actuels ont du mouron a ce faire

MortAuxCons
MortAuxCons
1 année il y a
Répondre à  jaicruvoir

A que j’aimerai voir venir la plus grosse perturbation solaires pour foutre tous ses saltellites à la poubelle

Jean-pierre MONLATAIN
Jean-pierre MONLATAIN
1 année il y a
Répondre à  MortAuxCons

Sauf que c’est toute l’infrastructure économique qui s’effondrerait.
Etes-vous prêt à vivre comme au moyen-âge ?

Jean-pierre MONLATAIN
Jean-pierre MONLATAIN
1 année il y a

2 jours pour valider ce commentaire : Rémi, mon prochain commentaire sera « Bonjour » pour qu’il soit édité dans les 2 heures.

Yaen
1 année il y a

Salut JPM, tout le monde a une vie, même si le Rémy est un rapide pangolin acscendant lévrier afghan, laissons le vivre des moments de vie humaine aussi 😉

gilles
gilles
1 année il y a

nous n’avions pas cela dans les années 70. dois je en déduire que je suis né au moyen age

Yaen
1 année il y a

Oui chez moi à la campagne c’est déjà le cas. 😀

Claude colin
Claude colin
1 année il y a
Répondre à  jaicruvoir

Encore des trusts Américano-Chinois

Yohan
1 année il y a

Pour les utilisateurs d’IoT (objets connectés) faites attention à vos données. Il est difficile de contrôler l’utilisation des données des objets et la masse de données transférés. Par exemple : Vous utilisez une montre connecté. La masse de données transmise est reléguée sur votre smartphone, sauf qu’il est difficile (pas impossible) de définir ce qui doit transiter ou non. De même, les softwares natifs de ce genre d’appareil peuvent contenir « malgré eux » des algorithmes espions. Pas de panique, il s’agit de collecter vos données de santé, via le podomètre par exemple, et le lien à l’identification se fait avec votre adresse mail (eh oui, on ne peut pas utiliser pleinement un Android sans adresse Gmail.)

Le danger, outre qu’on va vous vendre des trucs dont vous n’avez pas besoin, c’est que ces données sont encapsulées dans un système de fichier qui va utiliser vos « datas » (une capacité mise à disposition par votre opérateur) et donc pomper une partie minime de votre forfait. La nuance se situe donc à quelle fréquence vos objets vont communiquer avec le cloud. Exemple : 1Ko représente généralement un bloc note avec quelques lignes sur votre bureau. Pour faire 1Mo, il faut que j’en envoie 1024 et pour faire 1Go, il en faut 1024².

Sauf que pour des besoins de « protection », ces données seront encapsulées dans un fichier qui sera nécessairement plus volumineux. Par hypothèse, on va partir sur une valeur faible, c’est à dire le double : 2Ko. Donc il faudra 512 communication pour faire 1Mo. Oui, mais ces données comportent des données GPS, sur notre parcours. Les données GPS peuvent être soit transmises sous forme de texte (donc en quelques octets) soit, plus confortable sous forme JSON ou XML. On monte rapidement à 10 ou 20Ko. Avec l’encapsulage, n’oubliez pas, on double.

Ce qui fait qu’au final, notre Mo sera effectué en une 50ène d’échange. Si on ajoute à cela les données de navigation, les MMS (qui arriveront probablement un jour sur les montres), les données cardiaques, etc, cela fait autant de Ko pris, encapsulés, stockés. Le risque premier risque d’être pour votre portefeuille.

Bon allez, je filoche, je dois recharger mon Nokia 3410.

tarzan
tarzan
1 année il y a
Répondre à  Yohan

Tu as raison sur le fait qu’il faut faire attention aux donnés , en 2017 l’EU a mis une loi pour  » libérer les donnés « , non pas que les médiats veulent nous faire fortement insinuer , mais à but totalement lucratif pour mieux assécher le porte-monnaie des piçgeons .

Fred
Fred
1 année il y a

c’est bien tout ça mais tous les soirs en rentrant du boulot en train il y a pas mal d’endroit où je n’ai pas de 4G…. et parfois même la 3G n’est pas top

Yaen
1 année il y a
Répondre à  Fred

Salut Fred, j’ai une slution : je lis des livres… attention tout de même parce que ça rend intelligent les livres donc faut y aller doucement.

Fabrice
Fabrice
1 année il y a

Pas de smartphone pour moi, pour quoi faire d’ailleurs ? Utiliser la technologie cela paut entre utile, voire indissociable de l’évolution, mais être utilisé par elle cela devient, soit risible, soit dangereux.
De toute façon chez moi, dans une contrée totalement reculée (à 100km de Paris dans le sud-ouest marnais), avoir du réseau c’est un « miracle ».
Il faut dire que les opérateurs se focalisent sur des zones bien précises. Il existait 2 antennes (1 BT et 1SFR) et FT en a implanté une 3ème dans le même secteur (1km et 300m de distance) et ce en utilisant des fonds de péréquation normalement destinés à couvrir les zones blanches.
Alors pour la 5G…qui devrait, selon les dires des popolitiques (les menteurs professionnels estampillés ENA* ou non) permettre aux zones rurales de disposer de service de téléconsultation etc. etc. ………..cela me fait bien rire

*Ecole Nationale des Arnaqueurs

James Marrel
James Marrel
1 année il y a

La course à l’échalote, ok elle était facile cette blague.
Il y a une vidéo YT sur la chaîne de La Cité des sciences et de l’industrie de la Villette (Paris) où des universitaires parlent de leurs recherches sur la 6G.
Un peu de Cocorico ça mange pas de pain 😉

Lady Slyke
Lady Slyke
1 année il y a

Ah ben voilà ! Principe de précaution: je ne passerai à la 5G que lorsque’on m’expliquera à quel point la 6G est dangereuse

alter et go
alter et go
1 année il y a

pas de smartphone, ça vide le cerveau!

Yaen
1 année il y a
Répondre à  alter et go

ou peut-être ça contribue à le remplir de bonnes choses…

Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram