Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

Alain Griset : déclaration mensongère et peine allégée en appel

Alain Griset, ex-ministre des PME, a été condamné en appel à quatre mois de prison avec sursis. Une peine allégée en appel.

Crédits photo : Gezelin Gree-Minefi

Encore une belle affaire en Macronie !

Vous aviez peut-être suivi cela : Alain Griset avait été nommé ministre délégué aux PME en juillet 2020.

Un peu plus d’un an plus tard, notre joyeux luron avait été obligé de quitter le gouvernement…

… la faute à une déclaration « incomplète ou mensongère » de son patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Comme le précise Le Monde dans un article du 4 janvier 2023 : « Dans sa déclaration d’août 2020 transmise peu après son entrée au gouvernement, M. Griset n’avait pas signalé la détention d’un plan d’épargne en actions (PEA) de 171 000 euros et des « participations directes » dans plusieurs sociétés, comme la Française des jeux ou Natixis« .

Du menu fretin !

En première instance, Alain Griset avait été condamné à six mois de prison avec sursis.

Une peine peut-être un peu trop sévère…

Un jugement en appel plus clément

Un ex-ministre condamné, c’est déjà suffisamment rare pour s’en contenter.

De fait, la Justice de France a décidé de se faire plus douce que prévu…

Finalement, Alain Griset écope de « quatre mois de prison avec sursis » en appel, le tout assorti d’une « peine d’inégibilité de trois ans avec sursis« .

Faut pas déconner non plus, on ne parle que de 171 000 euros non déclarés…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram