Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

Bannière dossier gratuit covid

Accusations de chantage sexuel : l’aveu de Gérald Darmanin

Dans son édition du 10 juillet 2023, Libération revient sur les accusations qui ont visé le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.
Gérald Darmanin

Crédits photo : Shutterstock

Gérald Darmanin est au cœur d’un grand sujet de Libération dans son édition du 10 juillet 2023.

Ministre de l’Intérieur depuis 2020 après un saut à l’Action et aux Comptes publics dès 2017, il est une personnalité centrale de la Macronie. 

Et forcément, il a ses dossiers ! 

Depuis plusieurs années, Gérald Darmanin est le sujet de tous les débats à cause d’accusations de viols. 

Si le principal intéressé a toujours nié le viol, il n’a pas pour autant nié avoir obtenu des faveurs sexuelles en échange de biens sociaux. 

Mais qu’on se le dise : Gérald Darmanin a bien changé !

Des accusations de 2009

L’affaire Darmanin a connu son lot de rebondissements

En 2017, peu après sa nomination au ministère de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin fait l’objet d’une plainte pour “viol, harcèlement sexuel et abus de confiance”.

La plaignante est Sophie Patterson-Spatz, sympathique UMP, demandant à celui qui était alors chargé de mission au parti, de la soutenir dans une affaire judiciaire avec son ex-compagnon. 

Quelques mois plus tard, une seconde femme reproche à Gérald Darmanin d’avoir usé de sa position pour exiger des faveurs sexuelles en échange d’un logement social. 

Si, en 2022, un non-lieu a été rendu en faveur du ministre de l’Intérieur (confirmé en janvier 2023), ce dernier a reconnu les échanges de SMS ayant servi de preuve au cours du procès. 

Mais, comme l’explique Libération dans son article du 10 juillet, Gérald Darmanin est maintenant un autre homme ! 

En octobre 2022, au micro de France Culture, il avait d’ailleurs reconnu : “Est-ce que moi j’ai changé de comportement ? Oui, sans aucun doute”.

Plus troublant encore : Libération explique qu’il se serait excusé auprès de ses collaborateurs de l’époque pour ces allégations car “ce n’est pas agréable”.

Un aveu qui devrait apaiser les tensions sur sa présence au gouvernement et les accusations qu’il reçoit depuis 2017 ? 

Pas sûr

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram