Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

APS-or

25/07/2022 : le point hebdomadaire des marchés avec Thomas Veillet

Faites le tour des informations financières de la semaine grâce à Thomas Veillet et Les Investisseurs !

Crédits photo : Shutterstock

Spécialiste reconnu du monde de la finance, vulgarisateur hors pair, Thomas Veillet décrypte pour vous l’actualité financière chaque semaine sur Juste Milieu.
Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Je ne voudrais pas être influenceuse à Dubaï 

Une semaine qui aura été globalement « bonne ». Le pétrole revient enfin à des niveaux corrects (enfin, un peu plus correct), les prises de profits sur les marchés asiatiques continuent un peu, ainsi que le Bitcoin qui reprend un peu sa place sur le devant de la scène. Au début de la semaine, nous aurons tout de même eu les chiffres de Netflix et de Tesla qui auront bouleversé le monde de la technologie, de la bourse et l’interprétation des chiffres trimestriels, le tout en deux publications. 

Et puis, en fin de semaine nous aurons eu SNAP qui nous aura offert une véritable boucherie, tout en nous laissant entendre que le monde du marketing digital n’est plus aussi drôle qu’avant. Et pas que chez eux… 

Ce que nous sommes obligés de constater, c’est que les dépenses de marketing digital ne sont plus ce qu’elles étaient. Les compagnies qui dépensaient sans compter auparavant sont devenues plus timides et il y a des conséquences qui vont se faire ressentir dans les bilans des sociétés concernées.

Netflix au cœur des discussions

Dans les sujets de la semaine, on ne peut pas ne pas parler de Netflix. La boîte qui squatte votre salon depuis des mois et des années, a publié ses chiffres trimestriels après la clôture de mardi dernier. Et devinez quoi ? LES CHIFFRES SONT MOINS PIRES ! 

En fait, Netflix continue de perdre des abonnés, mais comme ils avaient prévu d’en perdre 2 millions ce trimestre et qu’ils n’en ont perdu que 970 000, c’est carrément une bonne nouvelle ! Surtout que le reste : ON S’EN FOUT ! On est tellement heureux de voir que ça va moins mal du côté des abonnés que l’on n’a même pas pris le temps de regarder les chiffres financiers. Sans compter que le management a déclaré qu’ils allaient vite récupérer ces abonnés ! Vous pensez bien… Si en plus c’est le management qui le dit ! C’est que ça doit être vrai. Pour fêter ça, le titre a repris 35 % sur deux semaines sur le simple principe de base que les chiffres (qui avaient été communiqués par le management) et le nombre d’abonnés (qui avait été communiqués par le management) sont moins pires que prévu. 

En résumé, MOI, en tant que patron d’une société cotée en bourse, je viens vous annoncer que le nombre de mes abonnés va baisser sur trois mois et que ça va être très compliqué. Au hasard, je choisis un chiffre : 2 millions et je me montre totalement terrorisé et paniqué sur ce sujet. Pendant les trois mois qui suivent, je continue à me montrer angoissé et inquiet. Et puis, le jour de la publication des chiffres, j’annonce que FINALEMENT, je me suis gouré et que c’est juste 50 % de moins que prévu. Le titre reprend 30 % et la vie est belle ! 

Avant, les sociétés s’efforçaient de battre les attentes des analystes, mais maintenant, on dirait que les sociétés s’acharnent à battre leurs propres attentes qu’elles ont calculées elles-mêmes. Ça va commencer à être difficile de nous faire croire qu’ils sont « surpris »…

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Recevez l’hebdo de Thomas Veillet directement dans votre boîte mail !

Mais pas seulement ! Vous récoltez aussi plusieurs fois par semaine, les meilleures informations sur l’investissement, la bourse et la finance personnelle. 

Si vous vous demandez sur quoi investir votre argent, quelles actions acheter ou encore comment savoir quand acheter en bourse, alors vous êtes au bon endroit.

En bonus, vous recevrez gratuitement 10 règles incontournables en bourse + 9 autres dossiers bonus dans votre boîte mail

La BCE a pris sa décision 

Une des nouvelles les plus importantes de la semaine dernière ; c’est la décision de la BCE. La Banque Centrale de Christine Lagarde a donc agit…

La BCE a donc relevé ses taux d’intérêt de 50 BP, s’engageant à empêcher que la hausse des coûts d’emprunt ne déclenche une crise de la dette dans la zone euro, dans un contexte de troubles politiques en Italie et de démission du premier ministre Mario Draghi. C’est la première hausse des taux de la BCE depuis plus de dix ans et elle est deux fois plus importante que celle envisagée par la banque le mois dernier. Cette décision met fin à huit années de taux négatifs et porte le taux de dépôt de la BCE à zéro.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a déclaré qu’il était « temps de passer à l’action » après que l’inflation dans la zone euro a atteint un niveau record de 8.6 % au cours de l’année écoulée jusqu’en juin, soit plus de quatre fois l’objectif de 2 % de la Banque centrale. 

La BCE a été plus lente que la plupart des banques centrales à réagir à la hausse de l’inflation et est à la traîne de la Réserve fédérale américaine, qui devrait augmenter ses taux d’au moins 75 points de base la semaine prochaine, ce qui correspond à un mouvement de même ampleur le mois dernier.

Mais la Banque centrale a déclaré que les taux allaient encore augmenter lors des prochaines réunions. Cependant, comme ils ont déjà menti lors de la dernière déclaration de ce genre, ça peut vouloir dire tout et n’importe quoi !

Qu’attendre cette semaine ?

1) Réunion de la Réserve fédérale

Les rapports sur l’inflation sont restés élevés, ce qui a conduit presque tous les pronostiqueurs du marché à s’attendre à une hausse d’au moins 75 points de base de la part de la Réserve fédérale. Une hausse de 100 points de base a été brièvement envisagée, et les prix futurs des Fed Funds suggèrent une probabilité de ~ 20 % que cela se produise encore, mais les rapports suggèrent que la Fed n’ira pas aussi loin.

La déclaration du FOMC et la conférence de presse du président de la Fed, M. Powell, seront, d’une certaine manière, plus déterminantes pour le marché, car celui-ci tentera d’évaluer la possibilité d’une récession et l’engagement de la Fed à maîtriser l’inflation si cette récession se produit. 

2) Les résultats des grandes entreprises technologiques

Les plus grandes entreprises du monde publient leurs résultats cette semaine, et nombre d’entre elles appartiennent au secteur technologique, récemment battu en brèche.

La fête commencera mardi, avec les résultats de Microsoft et d’Alphabet après la cloche, suivie de Facebook-Meta Platforms, Amazon et Apple mercredi et jeudi.


3) Des chiffres encore et toujours 

Un grand nombre de chiffres sur le CPI et le PIB seront publiés à la fin de la semaine. Bien qu’ils soient en grande partie rétrospectifs, ils peuvent néanmoins donner un aperçu de ce qui est à venir pour l’économie et le comportement des banques centrales.

Au milieu d’un été de forte demande et de prix élevés, les banques centrales et les investisseurs aux États-Unis, en Europe et dans le monde entier seront attentifs à la capacité des économies à relever les défis de l’inflation sans trop freiner l’économie, un équilibre délicat à gérer. Mais une chose est sûre, la semaine qui nous attend, sera la semaine de tous les dangers.. En tous les cas jusqu’au mois de septembre !

Excellente semaine à tous !

Investir en bourse avec les investisseurs internationaux

Qui sont Les Investisseurs ?

Les Investisseurs est une entreprise spécialisée dans l’investissement boursier, qui édite une publication unique en son genre dédiée à aider les débutants grâce à des informations claires et précises sur l’investissement en bourse.

Imaginez avoir accès aux méthodes et techniques utilisées pas les meilleurs investisseurs du monde, comme Thomas Veillet un des trader les plus réputés sur la place financière Suisse ou encore Philippe Herlin, le premier économiste français à avoir cru au potentiel du bitcoin dès 2013.

Nous travaillons en étroite collaboration avec eux, pour vous fournir des informations de haute qualité. 

Vous découvrirez comment :

  • Tirer le meilleur parti des opportunités actuelles.
  • Repérer les entreprises qui doublent ou triplent de valeur.
  • Surfer sur les tendances de fond.
  • Adopter des stratégies gagnantes, validées par la recherche économique et les plus grands investisseurs du monde.

Et le meilleur ?

Les Investisseurs est une lettre entièrement gratuite qui a pour but de faire de vous un meilleur investisseur et une personne plus riche.

Lucas Marchand

Les Investisseurs

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x