Juste Milieu

L’actualité… les mensonges en moins

la juste boutique

Pour devenir riche, oublions l’école ?

Pour être riche, il n’y a aucune méthode à suivre comme à l’école.
Devenir riche

Crédits photo : Shutterstock

Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Toutes les semaines, Juste Milieu accueille de nouvelles plumes. Auteurs, experts, citoyens engagés… On vous laisse la parole pour réfléchir encore un peu plus !

Si vous souhaitez devenir riche, il n’y a rien de pire que de suivre bêtement un parcours scolaire tout tracé (même très prestigieux).

Pourquoi ?

Tout simplement parce que les écoles s’adaptent à la réalité du marché du travail.

L’école, machine à robots

Aujourd’hui la plupart des métiers sont assez répétitifs. 

Même avec mon diplôme, mon travail aurait dû consister pour l’essentiel à faire des Powerpoints comme un robot… 

Et peu importe le poste, il faut suivre à la lettre les consignes de votre supérieur.

Pour vous préparer à cette réalité, il n’est guère surprenant que l’école vous enseigne surtout à suivre des procédures et à respecter des règles.

Pour avoir de bonnes notes j’ai compris qu’il fallait suivre la méthode des profs sans discuter. 

On m’a demandé de faire de belles dissertations en 3 parties (jamais 4 !)… Alors j’ai fait des dissertations en 3 parties.

On a exigé que je répète les théories de grands auteurs… Et j’ai arrêté d’essayer de penser par moi-même.

Inscrivez-vous gratuitement à la Lettre Investissement & Stratégie

Recevez les analyses d’Elie Bauer directement dans votre boîte mail !

Vous aurez accès trois fois par semaine à de précieux éclairages sur l’investissement, la bourse et l’économie. 

Si vous vous demandez comment vous enrichir, dans quoi investir et pourquoi, c’est ici que vous trouverez toutes les réponses à vos questions.

En bonus, vous recevrez gratuitement notre dossier “5 remparts pour bâtir une forteresse anti-inflation
Pour en savoir plus sur ce traitement et mes droits, je consulte la Politique de confidentialité des éditions Nouvelle Page

J’ai passé mes études à me fondre dans la masse, à écrire en bleu et à souligner mes réponses. 

Jamais je n’ai eu besoin de faire preuve d’esprit d’initiative

Pour réussir mes études, j’étais devenu aussi docile et discret que possible. 

Mais en observant le parcours de ceux qui avaient réussi, une évidence m’est apparu :

Pour devenir riche c’est l‘état d’esprit  inverse qu’il faut adopter !

Libérez votre potentiel !

Pour être riche, il n’y a aucune méthode à suivre comme à l’école.

Il n’y aucune méthode pour inventer un vaccin, pour créer une start-up qui explose ou pour faire des investissements géniaux.

La richesse ne vient pas en imitant les autres, elle est arrachée par des pionniers qui pensent différemment.

Pensez à tous ces génies de la Tech (Jeff Bezos, Marc Zuckerberg, Elon Musk…), à qui on a toujours dit qu’ils étaient fous… Jusqu’à ce que leur société les propulsent au sommet !

Ils avaient leurs convictions et ont été assez courageux pour les défendre jusqu’au bout.

Ils auraient pu faire preuve de docilité comme à l’école… Mais ils ont choisi de croire en eux.

Ce qui est vrai dans l’entrepreneuriat est vrai aussi en Bourse…

Ceux qui réussissent sont ceux qui osent acheter quand tout le monde vend, puis vendent quand tout le monde achète.

Le succès financier vient en prenant des risques, en allant chercher les actifs en lesquels personne ne croit… Sauf vous.

Vous l’aurez compris, pour être riche, n’ayez pas peur de nager à contre-courant.

N’espérez pas devenir riche sans faire preuve de cet esprit d’initiative.

Oubliez ce que vous avez appris à l’école… et osez ! 

Qui est Elie Bauer ?

Je m’appelle Elie Bauer.

Je viens d’une famille normale, pas particulièrement aisée. J’ai grandi avec l’idée que pour gagner l’indépendance financière il fallait beaucoup travailler et avoir un gros salaire. 

J’avais tout faux.

Quand j’ai démarré ma carrière en finance, j’ai réalisé que ceux qui avaient acquis cette indépendance financière n’étaient pas ceux qui se défonçaient le plus.

C’étaient ceux qui savaient comment et dans quoi investir. Ils semblaient profiter d’opportunités dont ils étaient les seuls à avoir connaissance. Ils bénéficiaient de conseils de proches qui leur donnaient les bons tuyaux et les aidaient à ne pas tomber dans les pièges.

Aujourd’hui alors que la crise économique se profile, que l’inflation devient galopante, je sais que des milliers de personnes seront ruinées. Des millions d’autres craindront de perdre le peu qu’ils possèdent. Je ne peux pas l’accepter.

C’est pourquoi je diffuse gratuitement dans ma Lettre Investissement & Stratégie tout ce j’ai appris sur l’investissement et l’indépendance financière.

Passionné par l’économie (j’ai une affection particulière pour l’école autrichienne, qui a inspiré les créateurs de cryptomonnaies) je vous écris aussi sur la façon dont les politiques économiques peuvent influer sur votre patrimoine et comment vous pouvez réagir à cela.

Je diffuse mes conseils gratuitement et je travaille en toute indépendance (je ne suis affilié à aucune institution financière).

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chrysalide
Chrysalide
16 jours il y a

Je suis entièrement d’accord, l’école ne génère que des moutons diplômés.

Après une carrière en certains lieux qui m’ont permis de survivre, je devenue ce que l’on appelle « indépendante ».

Avec des amis nous avons créé notre propre concept d’économie solidaire, pas de patron, pas de banque, uniquement des êtres humains qui ont le coeur sur la main et font tout pour aider leur prochain au niveau international. Et ça marche !!!!

Gilles de Nice
14 jours il y a

On appelle cela la fabrique des crétains.
Hey teacher,no breaking mes couilles.

Copyright © Tous droits réservés. | Newsphere by AF themes.
RSS
Facebook
Facebook
YouTube
YouTube
Instagram
2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x